Homélies de Dom Armand Veilleux données à Scourmont

7 février 2021 -- 5ème dimanche "B"

Jb 7,1...7; 1 Co 9,16...23; Mc 1,29-39

Homélie

          Dans l'Évangile de Marc, Jésus, tout de suite après son baptême, ses quarante jours au désert et le choix de ses premiers disciples, retourne en Galilée. Marc raconte alors une suite rapide d'événements que l'on serait tenté d'intituler, en utilisant une expression moderne : "une journée dans la vie de Jésus de Nazareth". Ces vingt-quatre heures sont fort bien remplies. Le matin du sabbat Jésus enseigne dans la synagogue de Capharnaüm et y guérit un possédé (c'est l'Évangile de dimanche dernier); puis il se rend à la maison de Simon et André et y guérit la belle-mère de Simon. Le même soir on lui amène de nombreux malades à guérir. Vers la fin de la nuit il se rend sur la montagne pour prier. Les frères viennent pour le chercher, mais il leur répond qu'il doit aller dans les villages voisins. C'est vraiment beaucoup en vingt-quatre heures! Essayons de percevoir quelques-uns des enseignements que Marc veut transmettre, ou plutôt des enseignements de Jésus à ses premiers disciples.

27 décembre 2020 - Fête de la Sainte Famille « B »

Gn 15,1-6;21,1-3;  Hé 11,8.11-12.17-19;  Lc 2,22-40

 

Homélie 

          En ce dimanche de la Sainte Famille, les Évangiles choisis pour chacune des trois années du cycle liturgique ne nous présentent pas une doctrine mais trois évènements vécus par la Sainte Famille.  Le récit de l’an dernier (année A) était celui de la fuite en Égypte. Pour les deux autres années (années B et C), nous lisons deux récits de Luc racontant une montée de Jésus à Jérusalem avec ses parents – la présentation de Jésus au Temple par ses parents dans un cas, le pèlerinage de Jésus à Jérusalem avec ses parents, lorsqu’il avait douze ans, dans l’autre cas.

9 août 2020 --19ème dimanche ordinaire "A"

1 Rois 19,9a,11-13a; Rom. 9,1-5; Matt. 14,22-33

 

HOMÉLIE

            Toutes les lectures de la Messe d’aujourd’hui nous parlent de rencontres de Dieu.  Mais ce sont vraiment des rencontres déconcertantes et inattendues. Élie était un prophète ardent, pourfendant les ennemis de Dieu et prêt à remuer ciel et terre pour ce faire.  Et pourtant, lorsqu’il se retrouve sur la montagne de Dieu, l’Horeb, le Seigneur ne lui manifeste sa présence ni dans l’ouragan violent qui fend les montagnes et brise les rochers, ni dans le tremblement de terre et le feu, mais bien dans une brise légère.

11 octobre 2020 -- 28ème dimanche ordinaire « A »

Isaïe, 25, 6-10a ; Phil. 4, 12-14. 19-20 ; Matt. 22, 1-14

H O M É L I E

           Le prophète Isaïe utilise l’image du banquet pour décrire le salut des temps messianiques offert à tous les peuples.  De la même manière Jésus utilise souvent l’image du banquet de noces dans l’Évangile, lorsqu’il veut révéler le mystère de l’histoire du salut.

11 juillet 2020 -- Solennité de saint Benoît

Prov. 2,1-9; Colossiens 3, 12-17; Matthieu 5, 1-12a

H O M É L I E 

          Dans le Prologue de sa Règle, saint Benoît dit qu’il écrit celle-ci pour ceux qui désirent la vie et avoir des jours heureux. Or, dans l’Évangile que nous venons d’entendre Jésus, dès le début de son ministère public, décrit à ses disciples en quoi consiste le bonheur : « Bienheureux les pauvres de cœur,… bienheureux les doux,  …bienheureux ceux qui ont faim et soif de justice, etc ». Comme toute vie chrétienne, la vie monastique consiste d’abord dans un effort de vivre ce programme de bonheur que sont les béatitudes

30 août 2020 -- 22ème dimanche "A"

Jérémie 20, 7-9 ; Rom 12, 1-2 ; Mt 16, 21-27 

H O M É L I E

          Nous avons célébré avant-hier la fête de saint Augustin. L'un de ses écrits les plus beaux et les mieux connus est évidemment le Livre de ses Confessions -- "confessions" non pas tellement dans le sens de "confession des péchés" que dans le sens de "confession ou proclamation des merveilles de Dieu" dans sa vie.

21 juin 2020  -- 12ème dimanche "A"

Jér 20,10-13; Rom 5,12-15; Mat. 10:26-33

Homélie

          Dans la dernière des béatitudes (Mt 5,10-12) Jésus avait déclaré bienheureux ceux qui sont persécutés pour la justice.  « Heureux êtes-vous, avait-il dit, lorsque l’on vous insulte, que l’on vous persécute et que l’on dit faussement contre vous toute sorte de mal à cause de moi. »  Et il ajoutait « C’est ainsi en effet qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés. »  Le passage d’Évangile que nous venons de lire commente en quelque sorte et explique cette béatitude