Homélies de Dom Armand Veilleux

Lundi, le 12 avril 2021

Actes 4, 23-31 ; Jean 3,1-8 

Homélie

          Nous commençons aujourd’hui le récit de la rencontre de Jésus avec Nicodème. Dans le lectionnaire férial, ce récit est réparti sur quatre jours.

11 avril 2021 - 2ème dimanche de Pâques

Ac 4, 32-35; 1 Jn 5, 1-6; Jn 20, 19-31

Homélie 

Les disciples, c'est-à-dire l'ensemble de ceux qui étaient demeurés fidèles à Jésus se trouvaient réunis le soir de Pâques. Leur nombre n'est pas précisé, mais ils ne devaient pas être très nombreux, puisqu'ils trouvaient place dans une maison dont ils pouvaient tenir les portes bien fermées, Ce sont des disciples clandestins car il fait déjà nuit et, comme Joseph d'Arimathée (19,38), ils ont peur des Juifs.  Ils ont reçu le témoignage de Marie-Madeleine qui est venue leur dire de la part de Jésus : "Je monte vers mon Père, qui est votre Père, vers mon Dieu, qui est votre Dieu".  Mais cela n'a pas suffi à les dégager de leur peur et à leur redonner la paix.

8 avril 2021 – jeudi de l’Octave de Pâques

Actes 3, 11-26 ; Luc 24, 35-48

Homélie

          La chose la plus surprenante dans cet Évangile, c'est la crainte dont sont saisis les onze Apôtres et leurs compagnons.  Peu de temps auparavant, les disciples qui avaient rencontré Jésus sur le chemin d'Emmaüs et l'avaient reconnu dans la fraction du pain étaient revenus raconter ces choses aux Apôtres.  Ceux-ci avaient répondu:  "C'est bien vrai! Le Seigneur est ressuscité, et il est apparu à Simon".  Avant cela il y avait eu le témoignage des femmes venues au tombeau le matin de Pâques.  Donc, tout le monde savait déjà que Jésus était bel et bien ressuscité.  Soudain, alors même qu'ils sont en train de parler ensemble de Jésus, celui-ci apparaît au milieu d'eux et leur dit tout simplement : "La paix soit avec vous." Et cela suffit pour qu'ils soient effrayés et remplis de crainte.  Quelle est donc la source de cette crainte? 

10 avril 2021 – Samedi dans l’Octave de Pâques

Ac 4, 13-21 ; Mc 16, 9-15

Homélie

          Ce passage de l’Évangile de Marc nous donne une description rapide et globale de la première évangélisation chrétienne, dans les jours qui suivent la résurrection de Jésus. Marc trace une distinction très nette entre ceux qui croient et ceux qui ne croient pas, entre ceux qui font une expérience personnelle de Jésus, et ceux pour qui ce qui leur est raconté par d’autres demeure quelque chose d’extérieur.

7 avril 2021 - Mercredi de l’Octave de Pâques

Ac 3, 1-19; Luc 24, 13-35

H O M É L I E

          L’Évangéliste Luc nous rapporte trois apparitions de Jésus le jour de Pâques :  1) celle aux femmes, qui furent les premières à avoir le courage de venir au tombeau de grand matin ; 2) celle aux deux disciples qui avaient décidé de retourner à leur village et à leurs occupations ; 3) celle aux Douze qui étaient encore paralysés par la peur dans l'endroit où ils s'étaient enfermés. C’est la deuxième de ces apparitions que nous avons dans notre texte d’aujourd’hui.

9 avril 2021 – vendredi dans l’octave de Pâques

Ac 4, 1-12 ; Jean 21, 1-14 

Homélie 

En ce début du Temps Pascal, le lectionnaire liturgique, pour la première lecture de la messe, puise abondamment dans les premiers chapitres des Actes des Apôtres, qui nous décrivent l’expérience des Apôtres et de la première communauté chrétienne de Jérusalem, tout de suite après la mort et la résurrection de Jésus, et surtout après la Pentecôte.  Les Apôtres, qui étaient si pusillanimes à l’heure de la Passion, sont maintenant remplis de l’Esprit Saint et ils parlent publiquement et avec force au nom de Jésus, et accomplissent des miracles en son nom.  Lorsqu’on leur défend de le faire, ils répondent tout simplement qu’ils doivent obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes. 

6 avril 2021 – Mardi dans l’Octave de Pâques

Ac 2, 36-41 ; Jean 20, 11-18

H o m é l i e

           Marie Madeleine, celle qui avait oint les pieds de Jésus et les avait baisés avec tendresse, celle dont Jésus a dit que partout où serait proclamé l’Évangile, on raconterait ce qu’elle avait fait en mémoire d’elle – cette même Marie fut la première à venir au sépulcre le matin du troisième jour.  Nous avons vu, dans le passage d’Évangile lu à la messe du Jour de Pâques, comment elle avait trouvé le tombeau vide et comment elle avait couru en informer Simon-Pierre et Jean.  Elle fut donc, parmi les disciples de Jésus, la première à annoncer la Résurrection.